Accueil Nous joindre
Mission - objectifs - strategies
Code d'éthique
Membres
Conseil d'administration
AGA
Rapport du président - activités
États financier
Carte
Photos
Embarcations motorisées
Renaturalisation des rives
Schéma d'action global - SAGE
Qualité de l'eau - SQE
Les incontournables
Fiches techniques
Autres liens


 Qualité de l'eau - SQE

 

La cote trophique nous donne le degré de vieillissement d'un milieu aquatique :

- oligotrophe équivaut à un lac jeune et en santé;

- mésotrophe équivaut à un lac qui est en processus de vieillissement;

- eutrophe équivaut à un lac vieux et très pollué.

 

SUIVI DE LA QUALITÉ DE L'EAU
du lac Miroir et sa cote trophique

Depuis 12 ans, plusieurs études ont été réalisées soit :

1. Mesure du degré d'artificialisation des rives du lac.

o Les rives étaient classées comme extrêmement artificielles.


2. Évaluation de la quantité de plantes aquatiques et de sédiments situés dans les 3 premiers mètres de la rive.

o Le littoral était classé comme mésotrophe avancé.


3. Analyse de l'état des tributaires et évaluation des correctifs à apporter.

o Il y avait beaucoup de niches d'érosion sur les berges des 3 principaux tributaires et c'est une des principales causes de l'arrivée de sédiments au lac et de l'envasement de nos plages.


4. Analyse de l'eau du lac et de ses tributaires.

o Plusieurs paramètres furent analysés (teneur en phosphore, chlorophyle A,
matières en suspension, oxygène et coliformes fécaux)

o Au début des années 2000;
a) on qualifiait de modérée la qualité de l'eau du lac;
b) 80 % du littoral présentait une limitation à la baignade;
c) la classification générale était de mésotrophe avancé.

o Il y a eu des épisodes de cyanobactéries causées par le :
a) surplus d'éléments nutritifs dirigés à l'eau, dont le phosphore;
b) réchauffement de l'eau occasionné entre autres par l'artificialisation des rives (coupe de la végétation et construction de murets de pierre ou de béton).
Constatant une accélération anormale du vieillissement du lac, nous avons :

• planté plus de 11,800 arbres, arbustes et herbacées le long des rives
• exécuté des travaux de stabilisation des berges le long des ruisseaux afin de réduire l'apport de sédiments au lac.


Résultat suite aux travaux de renaturalisation et de stabilisation des rives :

En 2007 et 2008, le lac Miroir fut classé globalement par le RAPPEL dans la catégorie oligo-mésotrophe, à la limite de mésotrophe donc, on peut dire que depuis l'an 2000, il y a eu une légère amélioration de la qualité de l'eau; par contre, le lac est encore vulnérable et il vieilli de façon prématurée.


Toutefois des signes de détérioration du lac sont encore évidents :

1- diminution de la transparence;
2- diminution de l'oxygène;
3- apparition des amas de cyanobactéries.


Pour ces raisons, la Corporation des Résidents du Lac Miroir ainsi que les riverains doivent se donner comme mission :

1- réduire l'accélération du vieillissement du lac;
2- rester vigilants quant aux apports en nutriments et en sédiments;
3- renaturaliser la rive;
4- suivre le Code d'éthique.


Conclusion

1- L'état du lac est le reflet de ce que nous lui donnons.

2- Nous devons donc changer nos comportements sinon nous ne règlerons rien et il y aura éventuellement une baisse de la valeur de nos propriétés.

3- Il faut empêcher que notre lac vieillisse trop rapidement en poursuivant nos efforts afin de lutter contre la prolifération des cyanobactéries puisque l'apparition de ces algues est un signe flagrant de la dégradation de la qualité de l'eau.

4- « SOYONS VIGILANTS » et protégeons notre lac.

21 juin 2009

 

  Information du Ministere  (pdf - 325 Ko)
  Rapport - Qualité de l'eau - Été 2016  (pdf - 250 Ko)